Cette maladie atroce imite diverses pathologies, ce qui fait tourner en bourrique la plupart des médecins. L'autre partie des toubibs préférant vous diagnostiquer schizophrène. Le foie, les poumons, le cerveau, etc., sont touchés, le corps entier, et très peu de médecins dans le monde sont capables de l’identifier, faute d’une formation adéquate, paraît-il.

Une vraie mine d’or pour Big Pharma et sa rentabilité ad vitam aeternam.

la-maladie-de-lyme-est-une-infection-bacterienne-transmissible-a-l-homme-par-piqure-de-tiques-photo-d-illustration-dr-1541528239

Formé pour ça, le médecin ignorant, mais qui reste persuadé de tout savoir, utilise l’unique parade (écoles Rockefeller) pour se débarrasser vite fait bien fait du patient, pardon, du client encombrant en le diagnostiquant malade mental. Et, hop, chez le psychologue ou, mieux encore, chez le psychiatre qui, lui, va prescrire les fameux psychotropes (il a d’ailleurs été créé de toutes pièces dans cet unique but). Et les millions tombent du ciel (comme les tiques du Pentagone, pulvérisés par chemtrails spéciaux ?!).

Formés par Rockefeller, les médecins - post Nuremberg - ne valent plus grand-chose en réalité. Ils ont été formés pour amasser un maximum de clients et de fric, pas pour prendre soin des patients. Aux chiottes la santé des benêts et le serment d’Hippocrate !

Nous voici donc propulsés au rang de simple source financière. Une vulgaire pompe à fric pour homme d’affaire avec grosse voiture, grande maison, belle piscine et mannequin chirurgicalement façonné de la tête aux pieds. Sans omettre de citer le pire de tous, le toubib cathodique de France télé (soi-disant « élu » personnalité préférée des français – mais qui sont cons parfois ces français - ou ne sont-ce que sondages bidonnés chaque année - !). Pro vaccinaliste et trou du cul de superstar du petit écran, les poches pleines évidemment, il ose nous faire la morale du matin au soir, lui qui fait des ménages extrêmement lucratifs pour les fabricants de vaccins (lire l'ouvrage de René Chiche : enquête sur les mandarins de la médecine). Comme le moralisateur de la télé-poubelle (il est à sa place), ils en croquent tous plus ou moins : du stylo 4 couleurs (sic !) aux centaines de milliers d’euros en passant par les voyages en première classe et hôtel 5 étoiles (sataniques ?). Que la gamelle est bonne, bonne, bonne, bonne ...

Entre les politicards véreux, qui nous rackettent pour se payer des homards géants de plus de 150 ans d’âge et du vin à bulles, du champagne ma bonne Dame ! - à combien de centaines d’euros la bouteille ? -, et les médecins qui nous gavent de médocs extrêmement toxiques pour remplir le tiroir-caisse de Big Pharma, sans oublier les divers mensonges éhontés de l’industrie la plus puissante au monde, l’industrie agro-alimentaire. Cette sensation persistante, de n’être qu’un pion entre les mains de ces lobbys ultra-puissants, nous colle à la peau, façon tique transformée en arme biologique par le pentagone qui, en nous refilant la maladie de Lyme, fait de nous, les malades chroniques, une mine d'or pour la pharmacie moderne, le cartel IG Farben revu et corrigé par Rockefeller juste après la deuxième guerre mondiale, le tout chimique qui rapporte très, très gros. Bienvenue sous le joug de Big Pharma !

Ajoutez à cela l’eau dégueulasse que boivent plus de six millions de personnes (officiellement), polluée au tritium, à la merde humaine, aux restes de serviettes hygiéniques, au plomb, au mercure, à aluminium, aux nanoparticules, aux restes médicamenteux, etc.

Et pendant ce temps, on capte l’attention du monde avec des informations inconséquentes et quelques déclarations débiles d’une certaine Sibeth (au moins elle porte bien son nom cette triple gourde !), porte-parole du Gouvernement Macron (c’est tragi-comique !), ou encore, le train de vie du ministre de la transition écologique démissionnaire, de Rugy, etc., etc., etc. N’est-elle pas belle, la ripoublique des mallettes ?!

 

Ne t'inquiète pas Dame Lucette, la vérité est ailleurs.