Les pseudo-spécialistes – meRdiatiques - de tout, donc de que dalle, qui s’autoproclament scientifiques financiers, déplorent les nombreuses nominations de politicards véreux aux commandes des banques centrales, ces monstres qui font la pluie et le beau temps quasiment partout dans le monde.

116977580

C’est (presque) risible de voir ces spécialistes (de la sophistique), une trentaine, qui tournent en boucle sur les chaînes de la télé poubelle, vont et viennent inlassablement sur nos bons vieux meRdias mainstream, déplorer l’entrisme des « politiques » dans la haute finance européenne. N’est-ce pas exactement ce que font ces pseudo-experts cathodiques, ces propagandistes omniprésents du PAF ?

Du coup, les pitres du petit écran, (le concile) des trente experts auto-proclamés, commencent à souiller le pantalon (que va faire Lagarde, elle qui ne connaît rien en économie, lorsque le krach va pointer le bout de son nez ?). Ce que ces usurpateurs du tube négligent volontairement de préciser, c’est que Christine Lagarde, par exemple, n’est pas une femme politique, mais bel et bien une machine de guerre sans pitié, sans cœur et sans complexe (et pas une once de timidité !). Elle n’a fait qu’un court passage en politique, juste le temps d’obtenir ce pourquoi ses maîtres l’ont mandatée. Maintenant, et Rothschild se frotte les mains et se gausse, voici Christine, femme d’affaire aux dents longues et affûtées, sans remords ni regrets, à la tête de la Banque centrale européenne. Reste plus qu’à presser, façon citronnade, le simple - dans tous les sens du terme - citoyen européen.

Pourquoi nommer une femme d’affaire, qui ne connaît rien à la finance, aux commandes de la Banque centrale européenne ? Justement parce que le nerf de la guerre (classe des riches VS pauvres sans dents), c’est le fric. Il faut donc que la finance soit entre les mains des Nouvel Ordre Mondialistes invétérés. Ce qui, ne nous mentons pas, était déjà le cas depuis belle lurette, ma pov Lucette, par l’entrisme galopant d’économistes vendus et corrompus, à genoux, un long filet de bave aux lèvres, devant les 500 000 milliards de dollars des Rothschild.

C’est donc officiel : la finance mondiale est aux mains du groupe Rothschild (Sans blague ?!).

Pourtant, et ça aussi c’est officiel, tous les traités européens, même ceux rejetés par le peuple et passés en force par nos politicards véreux, interdisent l’accès des banques centrales aux non professionnels (sans bagages) de l’économie.

 

Encore une fois, à l’instar de l’obligation vaccinale, les bilderbergers, les tenants du Nouvel Ordre Mondial si vous préférez, passent outre leurs propres lois, Nuremberg et traités européens (à géométrie variable), pour imposer au monde leur vision des choses et leurs visées pour l’avenir de toute une planète. Que l’on soit docile ou récalcitrant, anachorète ou cénobite, nous restons les esclaves de ces crapules en col blancs, bien décidées à ne jamais laisser l’esclave « moderne » échapper à son collier étrangleur (le fric). Quant aux autres, les ermites (anachorètes) par exemple, les chemtrails n'épargnent personnes.