BFM-POUBELLE porte parfaitement son nom.

Nous pourrions aussi qualifier cette officine de l'état macronien, de collaboratrice extrêmement zélée, genre +++ !

124181F8-DE0B-4B3D-80AF-129EB491C319

Tout pourvu que ça mousse, ma pov Lucette ! Le pire meRdia, s'il en existe un "plus pire" (la relève) que les autres, oublie qu'il bosse pour des mafieux qui, si le système était le bon, ne seraient pas seulement hommes politiques, mais aussi gibiers de potence. Et, dans ce système plus juste (chimère), le complice plonge avec son bonimenteur. À bon entendeur ... !

À regarder les gens évoluer, yeux visés sur portable dernier-cri (attention, poteau droit devant gast !) et gros casse-croûte KFC ou Mac do au bec et informés par la première chaîne d'info de France (GAG !!!), il semble que la relève (ne) soit (pas) assurée !

Dociles et serviles, voici le monde, dans sa quasi-totalité, prêt à se faire pucer et esclavagiser à outrance tant que le progrès continue sa course folle en avant, et tant pis pour le mur d'en face, et que BFM-WC leur donne la bonne info, aux petits oignons !, et, tant qu'à faire, que Macron, comme ses prédécesseurs, nous protéger des rayons "mortels" du soleil - blanc - en autorisant la chemtrailisation totale de nos cieux ... Le mensonge sophistiqué généralisé !

Le prix du pétrole n'aurait donc pas vraiment bougé depuis la fin des années soixante-dix, selon BFM-POUBELLE. Plus fort encore, rouler coûterait de moins en moins cher. Ce que ne précisent pas ces pitres cathodiques, c'est ballot !, c'est que l'exemple donné vient directement du premier choc pétrolier de 1973. Reste plus qu'à espérer que la relève ait ne serait-ce qu'un poil de cul-ture sur le sujet.

 

Désolé, Dame Lucette, mais j'en doute (grave de sa mère)  !