Quand on fait un petit tour de ce qui se passe, rien qu'en France, on s'aperçoit très vite que rien ne change.

Pire encore, le nouvel ordre des globalistes s'accélère. 

WIN_20190303_12_08_39_Pro

Nous sommes donc dans une impasse, du genre de celle d'où l'on ne sort jamais indemne, au mieux en petits morceaux, au pire complètement rétamé. Et le Macron, cet être faisandé au relents nauséeux, le sait pertinemment. C'est pour cette raison qu'il ne cède rien et qu'il amplifie la répression à l'encontre du peuple de France en général, des Gilets jaunes en particulier. Sans omettre d'évoquer les contrôles incessants infligés à la foule, venue rendre hommage, ce 08 mai 2019, au soldat inconnu. Si notre monarque en papier mâché et régurgité cède, alors il finira les bras en croix et la gueule ouverte. Rothschild n'a pas mis Macron en place pour qu'il cède quoi que ce soit aux pov sans dents, mais uniquement pour qu'il achève de dépecer la France, et, accessoirement, qu'il accélère la ruine, le remplacement et de facto l'éradication du peuple de France.

Et le conseil d'état, ces vieilles crapules aux mains des lobbys en tous genres, de Big Pharma en particulier, qui s'incline devant la sur-puissance du fric, un genou à terre devant les liasses de billets verts. Les enfants, les vôtres aussi chers bien-pensants, vont donc subir, par intraveineuse, la soupe vaccinale des dépopulationnistes sauce Bill Gates - qui lui, le bougre n'est pas si con, ne fait pas vacciner pas ses mioches -, pour passer de 3 à 11 vaccins obligatoires. Même cet adjuvant neurotoxique, l'aluminium, reste autorisé. Quand on sait que l'aluminium à remplacé le phosphate de calcium, naturel, juste pour une affaire de gros sous, on comprend mieux pourquoi Big Pharma, cette industrie du mensonge éhonté et effronté, a ordonné aux sages (Dame Lucette se marre !) de maintenir la manne telle quelle. L'aluminium rapporte bien plus de fric, car beaucoup moins cher, que le phosphate de calcium. On ne touche pas à la mine (et tant pis pour les anciennes, actuelles et futures victimes) ! Agnès Buzyn, responsable, attitrée, de cette loi inique, se dit prête à assumer les conséquences de ses décisions. Qu'adviendra -t-il des belles paroles (les paroles, les paroles et paroles et ...) de la bougresse Buzin, une fois Dame Agnès retirée de la branche politique de la secte maçonnico-républicaine ?

Et l'autre Dany le Red, ce 68 attardé - anti Chasubles colorées - qui passe son temps, façon la BHL, sur les plateaux de la télé-poubelle, invités par la bien-pensance des journalopes de nos bons vieux meRdias aux bottes de la haute finance Rothschild, qui joue le type outré quand on ose lui parler de son passé de faux révolutionnaire, mais vrai pédomane. Aucun doute, nous sommes dans le meilleur des mondes !

Et notre fric alors ? Pensez-vous, chers visiteurs, que l'argent que vous avez difficilement gagné, en travaillant dur, soit bel et bien à vous ? Pour le moment, hormis les impôts directs et indirects, nous serions en droit de penser que oui. Pourtant ... Entre fiduciaire et scriptural, et les dindons de la farce. Une loi a été votée, pendant notre sommeil, qui donne autorité à la banque, en cas de krach boursier, par exemple, de ponctionner votre compte-courant. N'oublions-pas, non plus, que les banksters souhaitent éradiquer les pièces et les billets (l'argent fiduciaire) pour ne privilégier que l'argent scriptural, virtuel (une ligne sur un compte), pour nous tenir encore un peu plus en laisse : vous devenez un mouton un poil trop récalcitrant, et l'état, dont le bras armé devient la banque, vous coupe les vivres !

Quant aux chemtrails, la géo-ingénierie, cette pulvérisation de produits aussi divers que toxiques en cours au dessus de nos têtes, il n'y a plus grand chose à en dire, sauf peut-être le fameux : "plus c'est gros plus ça passe".

 

Avant d'aller prendre l'air (de la mer), voici une "bonne nouvelle" (si on veut) : la marche pour l'Europe a fait un nouveau flop.

C'est déjà ça de gagné !