On retire l'alu des vaccins pour chat parce que ça cause des tumeurs (officiel). On retire l'alu des déodorants parce que ça nous file des cancers (du sein). Mais on garde l'alu dans tous les vaccins pour bébés !

Où es-tu Père Ubu ?!

WIN_20181208_12_12_07_Pro

Voici une vidéo plutôt drôle, caustique, sur le ravages causés par l'aluminium dans les vaccins. Depuis plusieurs dizaines d'années, la presse, la radio, la télé-poubelle, bref, les meRdias et les politiques, les deux vérolés jusqu'au trognon, nous bassinent 24h/24 avec la pseudo innocuité des vaccins, qui sont donc sûrs OFFICIELLEMENT. Sans oublier que ces bons vieux vaccins ont sauvé le monde lors de diverses pandémies terriblement meurtrières. Les vaccins, salut à toi (im) Pasteur (une pensée pour Henri Poincaré !), sont donc considérés, à l'instar de l'Asthme, comme un brevet (BAYER) de longue vie. Une vie heureuse, en bonne santé et protégée de l'intérieur par l'injection de cellules cancéreuses, un coup activées (ça coûte moins cher), le coup suivant désactivées (plus onéreux), de nanoparticules (qui traversent la barrière hémato-encéphalique, entre autres), de mercure (extrêmement toxique selon l'officiel même), d'aluminium (neurodégénératif prouvé depuis belle lurette), etc.

L'alu, notre poison quotidien, pénètre le cerveau c'est indéniable. Et les effets peuvent apparaître seulement 15 ans plus tard. Et 15 ans plus tard, c'est trop tard pour ne serait-ce qu'imaginer un lien entre une maladie neurodégénérative et un vaccin inoculé 15 ans en amont. L'affaire est dans le cul de l'Âne, comme l'Amour dans le pré !

Quand on pense que les scientifiques vendus (officiels) et les politicards scientistes, vérolés par les mallettes bourrées de billets verts oubliées malencontreusement par Big Pharma à leurs pieds, ne jurent que par un principe vieux comme le monde, ou presque, le fameux principe de Paracelse : c'est la dose qui fait le poison. Et l'effet cocktail alors ? C'est dingue ce que peut prôner l'homme nouveau (1789) comme âneries juste pour se mettre une poignée de dollars dans les poches ! Le pire reste quand même l'imbécile, celui qui regarde le doigt, qui gobe ces nombreux mensonges éhontés sans se poser la moindre question. Quant à la pharmacovigilance, seul de 1 à 10% des accidents vaccinaux sont pris en compte. Ça c'est de la vigilance de M ... !

Les maladies chroniques se multiplient et les allergies explosent. Sans parler de l'autisme et des maladies neurodégénératives, des tumeurs en forte croissance et du cancer bientôt pour tous, etc. Si ça se trouve, toutes ces augmentations exponentielles de maladies diverses et variées sont dues au réchauffement climatique (sic !). Mais certainement pas à la vaccination OBLIGATOIRE !

Une petite info qui va mettre à mal la sincérité (?!) de Big Pharma : pour tester les vaccins à l'alu, le groupe qui se fait injecter le placebo reçoit un placebo bourré d'aluminium (est-ce toujours un placebo ?!). C'est la preuve absolue que l'aluminium est bel et bien un poison, et que les autorités sanitaires ainsi que nos politicards vendus le savent parfaitement. C'est un scandale sanitaire LATROGÈNE (causé par un acte médical). Personne ne sera jamais condamné. Il est temps, en tant que parents concernés par la santé de nos enfants, de DÉCONSOMMER et de DÉSOBÉIR.

 

Où étaient les chasubles colorées quand cette ignominie - Onze vaccins obligatoires pour des bébés ! - a été validée et imposée à nos gosses ?!

 

 

Dangers de l'Aluminium des Vaccins : L'ALU TOTAL !

 

 

 

Le site d'Initiative Citoyenne

Information indépendante sur les vaccins et le pluralisme thérapeutique

http://initiativecitoyenne.be