Ce clip, ou plutôt cette propagande anxiogène, signe le début des hostilités. Orchestré, quelle patte !, par la bien-pensance (+ Rothschild ?!) elle-même, mais financé par le bon peuple, qu'il faut rééduquer immédiatement !

Le bien, Monarque deux poids deux mesures, contre le mal absolu, Orban et Salvini.

Ça fiche la trouille !

Dq-4ZiUXQAASvmX

(Heureusement il y a Findus, pardon Barbier !)

Il faut, pour que la bien grasse propagande fonctionne à merveille, quelques journalistes "indépendants" (sic !), comme autant de cerises sur le gros gâteau, défenseurs acharnés du clip si vous préférez, pour faire triompher le bien lors des européennes à venir. Comme Christian Barbier - une cerise à écharpe rouge - par exemple ?!

Il, ce bon Barbier, est, à n'en surtout point douter, d'une intégrité et d'une impartialité à toute épreuve (il est comme, sans l'être vraiment, le porte-parole de son Monarque adoré !). Et ce type, du simple fait que toutes les portes de tous les meRdias officiels lui soient ouvertes 24h/24, représente un bon investissement pour un Monarque au plus bas, bien plus au ras des pâquerettes encore que le Hollandiste révolutionnaire à sa belle époque, dans l'estime d'un public sur qui il compte pour faire triompher le bien et mettre à terre une bonne fois le mal absolu, ce populisme galopant qui gangrène l'Europe entière !

Ils, politicards et journaleux, se foutent des financeurs de ce clip pitoyable, c'est à dire nous "le bon peuple de France", et le font savoir par cette propagande grotesque (dernière tentative avant l'éclatement d'une Europe de moins en moins viable ?) et l'intervention de cet hurluberlu, promenant son écharpe rouge sang sur tous les plateaux été comme hivers.

 

J'imagine, j'espère en réalité, que cette fois la grande majorité des français va passer juste à côté de ce piège extrêmement grossier, presque insultant. 

 

"Propagande" ? Le clip du gouvernement français pour les européennes fait polémique

La campagne pour les européennes est lancée. Après la publication d'un clip par le gouvernement français sur les élections de 2019 critiquant ouvertement Orban et Salvini, l'opposition de tout bord s'inquiète d'une vidéo de "propagande".

https://francais.rt.com