La croissance doit demeurer éternelle, sous peine d'une mort certaine de notre façon de consommer bêtement et inutilement.

Le leurre de la croissance perpétuelle par un consumérisme effréné ad vitam aeternam.

images

Ne vaut-il pas mieux laisser choir une bonne fois un système pervers, où la quantité prend le pas sur la qualité, et dans lequel nous avons l'impression de bien vivre grâce à une technologie qui nous berne et nous saigne ? Faire autrement et mieux, avec moins mais plus utile et surtout peu polluant.

Les ententes tacites entre tel et tel fabricant ne sont plus à démontrer. Les tricheries nombreuses des multinationales ont souvent fait la une, même de nos meRdias officiels.

La société, que dis-je, le cartel Phoebus est l'exemple flagrant de l'avidité des fabricants, prêts à tout pour gagner du fric sur le dos des bons peuples dociles. L'ampoule, par exemple, est l'une des première arnaque extrêmement rentable, et l'avènement de l'obsolescence programmée. Les fabricants, constatant la longévité sans limite d'une simple ampoule, décident de diminuer drastiquement sa durée de vie, en lui intégrant une maladie mortelle à courte échéance, l'obsolescence programmée. Les exemples sont innombrables : portable, ordinateur, machine à laver, télévision, bagnole, frigo, etc.

Il semble qu'enfin certains pays se mettent en guerre contre les multinationales avides et hors la loi, dont nous sommes, avec nos comportements absurdes de consuméristes effrénés, les principaux complices. 

 

Une croissance perpétuelle impossible, ou un autre monde ? 

Sommes nous prêts ?!

 

 

 

 

Une nouvelle étude sur l'obsolescence au Canada

L'association Equiterre publie ce 24 mai 2018 un rapport inédit sur l'obsolescence, un sujet encore peu traité au Canada malgré une réelle prise de conscience [...]

https://www.halteobsolescence.org