Nous vivons une époque formidable, pleine de surprises plus affriolantes les unes que les autres. Ce monde merveilleux aux mille couleurs, aux jours ensoleillés et aux gadgets indispensables pour une vie palpitante.

On en rêvait, Realbotix l'a fait.

Henry-robot-sexuel-720x480

Voici donc, mesdames, messieurs, Henry avec un y, le sex-bot !

Henry, c'est le seul type qui ne laissera jamais un poil dans le lavabo ou la douche. Vous ne trouverez jamais, non plus, la moindre trace du dernier repas collée à sa barbe (l'homo deus est parfaitement rasé, lui !). Ce mec, façon de parler, ne laissera jamais échapper, même par inadvertance, la moindre petite flatulence avant, pendant ou après une folle épopée amoureuse, et ne vous posera plus jamais cette éternelle question : alors, c'était bon mon lapin ?! Donc plus besoin de mentir éhontément : oh oui mon nounours !

Bref, le mec parfait.

L'IA, intelligence artificielle, nous réserve bien d'autres surprises plus attirantes encore. Mais, cette mise en bouche ne représente qu'une infime partie de ce qui se prépare, de ce qui nous attend. Attirer, captiver et on ne peut plus s'en passer. Les portables, ceux qui ont vécu sans savent de quoi je parle, ont eu exactement le même effet addictif. On peut tous les jours constater l'ampleur de l'emprise du portable sur le bon peuple les yeux sans cesse rivés sur cet objet de malheur.

Les transhumanistes sont tout sauf idiots. Ils vont nous atirer dans leurs divers pièges à cons, dans lesquels beaucoup vont tomber la tête la première hélas.

Si l'homme blanc de + de 50 ans est d'ores et déjà persona non grata sur France télévision (Delphine Ernotte, présidente de France télévision), l'éviction, dernièrement, de Patrick Sébastien en témoigne, il semble que cette mise à mort soit plus étendue encore, dans la vie de tous les jours par exemple. Quel monde merveilleux vous réserve l'IA, mesdames, sans le moindre sapiens à l'horizon, et avec le choix de la grosseur et de la longueur du pénis (en plastique ?!) de vos rêves ... les plus fous (livré sans frais par Chronopost ?).

J'imagine que l'homme, avant son extinction programmée, pourra lui aussi, si portefeuille bien garni - les pauvres sans dents continueront avec les moyens du bord -, réaliser ses derniers grands fantasmes avec une créature synthétique aux seins magnifiquement gonflés à l'hélium. J'espère qu'il ne vont pas oser l'Henriette, ma pov Lucette !

 

Bienvenu, dans le monde post-humain, homo deus !