De pire en pire, de plus en plus haut et de plus en plus fort.

Les amerloques ne reculent devant rien. Et la science, entre les mains de scientistes psychopathes, a-t-elle décidé de détruire une bonne fois les ressources de la planète pour nous mettre en cage, aux ordres, à la botte de l'idéologie mondialiste ?

Nous risquons, avis aux consommateurs compulsifs, de ne pas passer le nouvel mini-âge glaciaire (sic !).

9980-700x448

Nous avons tous, une majorité en tout cas, entendu parler du moustique robot et l'abeille télécommandée. Il semble que le progressisme à outrance n'ait pas encore dit son dernier mot. Voici venir les insectes sauveurs pour, on y croit dur comme fer, protéger les cultures des paysans américains. Et c'est l'Armée yankee qui s'en charge. C'est dire !

Il ne s'agit en aucun cas, bla bla truc !, d'une arme biologique pour mettre la main, définitivement, sur les matières premières. Tout comme les chemtrails, HAARP et autres inventions diaboliques pour contrôler le climat, ces insectes vont sauver l'humanité, ô science mi amor !, du réchauffement, pardon, du changement meRdiatique, décidément, climatique !

Si le système HAARP peut provoquer d'énormes tempêtes et tsunamis dévastateurs ; si les chemtrails assèchent l'atmosphère et empoisonnent, à feux doux, les populations (une aubaine pour Big Pharma) : quel est le but final des scientistes mondialistes avec les moustiques, abeilles et insectes robotisés ?!?

Après avoir bunkerisé les semences du monde entier, que nous réservent-ils pour les années à venir ? Une famine généralisée pour atteindre enfin le rêve de Bill Gates et Ted Turner : 300 à 500 millions d'êtres dits humains sur la planète ?

 

Face à la bêtise, au pillage et gaspillage, à la pollution, au continent plastique, aux comportements avides et mercantiles du parasite humain, une dépopulation gigantesque est certes inévitable. Mais je ne suis pas complètement convaincu par les bonnes intentions d'un Gates ou d'un Turner, encore moins par celles des transhumanistes fous, qui attendent survoltés leur heure au tournant.

 

Clin-d'œil à Glycinia

 

 

L'US Army veut former une armée d'insectes pour répandre des virus dans les champs

L'armée américaine veut utiliser les insectes pour répandre des virus génétiquement modifiés sur des cultures, annonce The Independent. Dans le cadre du programme Insect Allies, dirigé par la Defence Advanced Research Projects Agency (DARPA), une équipe composée de scientifiques va tenter de modifier l'ADN des cultures, directement via les insectes porteurs de virus transformés.

https://www.ulyces.co