Elle était évidente et, ici aussi, très attendue.

La rapidité avec laquelle Pierre Hillard répond à la note de lecture de Michel Drac n'étonnera que ceux qui ne le connaissent pas.

1

Pour tous ceux qui suivent Pierre Hillard, il est impossible de nier l'incroyable travail de recherche effectué par ce dernier. L'analyse de Michel Drac, même si elle est honnête comme toujours, est peut-être un peu trop synthétisée. 

Même si les deux personnages n'ont pas la même vision du mondialisme, affirmer, sans mauvaises intentions évidemment, que Pierre Hillard est atteint d'un biais cognitif (déviation du jugement) est une erreur monumentale. Les affirmations ou les conclusions d'un Pierre Hillard sont les fruits de recherches extrêmement laborieuses, très sérieuses et toujours factuelles.

Malgré un profond respect pour le travail de Michel Drac, je suis, comme tous les inconditionnels de Pierre Hillard, un peu déçu par cette note de lecture. Ce qui n'enlève rien, évidemment, aux qualités nombreuses de Michel Drac, dont l'intelligence, une immense culture et le sérieux de ces diverses notes de lecture ne sauraient être remis en question.

Ce VS ne m'empêchera certainement pas d'apprécier ces deux personnages d'exception lors de futurs rendez-vous vidéos, conférences ou notes de lecture. D'ailleurs, si ma mémoire ne me joue pas quelques vilains tours, la prochaine note de lecture de Michel Drac sera un point sur l'actualité du mois de mai 2018.

 

 

Voici la réponse de Pierre Hillard :

Je viens de visionner la vidéo de Michel Drac présentant mon dernier ouvrage, « Atlas du mondialisme »(éd. Le retour aux sources, 2017). Je suis d'accord avec certains propos tenus par Michel Drac et, comme vous pouvez le penser, moins avec d'autres…

Un de nos points de divergence concerne Vladimir Poutine. Il propose un modèle qui consiste à aller par étape vers le Nouvel Ordre Mondial à la différence du camp d'en face qui veut brûler ces étapes. Poutine est plus mesuré et/ou plus habile dans cette affaire. Monde unifié pour lui, mais pour plus tard d'où un respect accordé pour le moment au droit international et à son corollaire, la souveraineté. Et encore ! Dans un discours tenu en 2011 concernant l'Union économique eurasiatique, il appelle à la mise en place d'un cadre supranational dans l'avenir1. Sans oublier le messianisme Loubavitch autour de Poutine différent de celui des Rothschild. En outre, il faut préciser que Michel Drac a une tournure d'esprit protestante avec un grand-père athée et juif. Qu'il le veuille ou non, cela donne inévitablement une tournure d'esprit naturaliste. Or le naturalisme est un des trois piliers de l'idéologie maçonnique et une des caractéristiques du protestantisme. Michel Drac s'appuie et raisonne sur ces éléments coupés du surnaturel. Il écarte d'emblée les influences spirituelles qui conditionnent le comportement des chefs d'Etat (et nous aussi) parce qu'il ne « sent » pas ou pas assez l'impact des énormes répercussions dans cette affaire. Bien entendu, les évolutions techniques jouent un rôle capital dans la vie des sociétés.

Cependant, par exemple, pour comprendre une psychologie, votre manière de vous comporter à l’égard des autres, de vous habiller ou le style de musique que vous écoutez, il ne faut pas regarder votre compte banque ou la marque de votre voiture ; mais votre origine sociale, les influences psychologiques, affectives et religieuses qui vous ont formées (parents, grands-parents) ... Cela vaut pour moi et pour tout le monde. Nous sommes tous conditionnés par nos origines et Michel Drac, par ses ancêtres, est plus proche d'un monde matérialiste, en particulier juif. Par conséquent, je comprends le chemin utilisé pour présenter mon livre. Concernant le monde chinois et asiatique en général, pourquoi un Coudenhove Kalergi souhaite que l'Europe soit plus proche d'un mandarin et d'un brahmane que d'un chevalier ? D'où vient cette tournure d’esprit ? Cela est dû à des référents spirituels et philosophiques qui ensuite se répercutent d'une manière visible et matériel.

Michel Drac aurait pu également évoquer un aspect matériel, l'aspect financier traité dans le livre : le Bancor, les droits de tirage spéciaux et les bagarres entre ces factions oligarchiques. Mais je parle aussi des problèmes énergétiques, de la route de la soie ou encore de géopolitique avec Mackinder sans oublier les nombreuses cartes que je présente dans le chapitre 7 affichant les liens économiques entre blocs continentaux.

Je ne minimise sûrement pas ces points « matériels » mais je les relie à des concepts et à des oppositions d'essence religieuse et philosophique.

Quand Michel Drac parle de méméplexe, je le rejoins largement dans ces propos. C'est dans la logique humaine de s'organiser en fonction de caractéristiques bien précises pour peser dans son environnement. Cependant, ranger l'être humain au niveau d'un « super-primate » est réducteur sauf à raisonner à nouveau comme un naturaliste. C'est une vision mécaniste qui fait de l'homme un simple tas de viande avec une intelligence plus grande par rapport aux autres mammifères. C'est une description du genre humain qu'Aldous Huxley n'aurait pas renié dans son « Meilleur des mondes ». Les communistes ont la même vision de l’homme : une vision mécaniste et productiviste.

Je pense aussi que Michel Drac ne pouvait pas tout dire, mais il a fait l'impasse sur des passages clefs. Le grand-père paternel de Drac est juif. Ses ancêtres sont français depuis septembre 1791, grâce à la Révolution. Si Michel Drac a matériellement la carte d'identité française, c'est grâce à quoi et à qui ? A la révolution de 1789 s'appuyant sur des référents religieux et spirituels anticatholiques. S’il n’y avait pas eu la Révolution en 1789 et que la France était restée fidèle au baptême de Clovis, que serait-il devenu ? Il ne serait pas Français.

Je conserve cependant beaucoup d’estime pour la personne et les travaux de Michel Drac et je le remercie d’avoir pris le temps de lire mon livre.

Pierre Hillard
23 mai 2018

1 Poutine : En route vers une « Union eurasienne ».

Note de l’éditeur : Contrairement à ce qu’affirme Michel Drac, les chapitres 6 & 7 sont composés de nombreuses cartes et documents. Le chapitre 6 dispose de 12 cartes et documents et le chapitre 7 de 28 !

 

 

Commentaires de Michel Drac sur " Atlas du mondialisme " : La réponse de Pierre Hillard

Pierre Hillard a tenu à réagir rapidement aux commentaires de Michel Drac sur son dernier livre, " Atlas du mondialisme ". Voici ses propos : Je viens de visionner présentant mon dernier ouvrage, (éd. Le retour aux sources, 2017). Je suis d'accord avec certains propos tenus par Michel Drac et, comme vous pouvez le penser, moins avec d'autres...

https://www.leretourauxsources.com