Aux États-Unis, pays du lobbyisme par excellence, les politiques n'écrivent pas les textes, ils se contentent d'amasser  les billets verts offerts par l'industrie de la malbouffe, du pétrole, de la pharmacie, du tabac, des boues toxiques, pardon des "Biosolides", etc., et de les voter.

WIN_20180330_120539

L'Amérique fait la pluie et le beau temps quasiment partout dans le monde (cartel militaro-industriel oblige), plus précisément en Europe donc en France également. Voici la planète entière, ou presque, aux mains d'une bande de pourris, prête à tout pour nous faire bouffer ses saloperies diverses et variées. 

Le "lobbying" est dorénavant très connu de tous. Il fallait donc en réinventer le nom, comme pour les boues toxiques, pour rouler le monde entier dans une sorte de farine à la "Pont-Saint-Esprit". Les énormes entreprises de lobbying s'appellent désormais "entreprises de relations publiques" et disposent de dizaines de milliards de dollars pour orienter ou retourner l'opinion publique.

Pour faire simple : même si toutes les organisations écologistes du monde mettaient leurs ressources en commun, elle ne disposeraient jamais d'un budget de "relations publiques" équivalent à celui d'un seul fabricant de pesticides décidé à défendre ses intérêts.

Publicités, émissions ou débats bidonnés à la télé et sur les ondes de la radio, articles de presse, fausses études scientifiques, etc. Les cartels de notre empoisonnement sont prêts à payer des milliards pour faire perdurer leurs affaires extrêmement rentables.

 

Et tant pis si ces "affaires extrêmement rentables" finissent par faire de notre belle planète bleue un désert "total" (Shell, BP, ExxonMobil, Chevron, etc.).

 

 

 

 

Nat Geo France

Les explorateurs, aventuriers, scientifiques, chercheurs, photographes, mais aussi les réalisateurs ou documentaristes de la National Geographic Society sill...

https://www.youtube.com

 

Le lobbying US dépense 9 milliards de dollars par an pour influencer les élus

Cette vidéo démontre encore une fois que les États-Unis d'Amérique sont un pays corrompu par l'argent. Ceux qui votent les lois sont grassement stipendiés par un budget annuel de 9 milliards de dollars afin qu'ils votent des textes qu'ils n'ont même pas écrits.

http://www.lelibrepenseur.org